AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Personnellement j'aime bien les canards *-*

Aller en bas 
AuteurMessage
Jamie S. Richards

avatar

✗ Messages : 152
Date d'inscription : 21/10/2012

MessageSujet: Personnellement j'aime bien les canards *-*   Ven 26 Oct - 14:13


JAMIE SUE RICHARDS
« "Moi je me demande encore si la vie, c'est fait pour s'amuser ou pour se rendre utile. »

NomRichards Prénom(s) Jamie, Sue Date de naissance6 Janvier Âge16 ans MaisonPoufsouffle Métier- Baguette31 cm.bois d'if.ventricule de cœur de dragon Balais Brossdur 11 AvatarWilla Holland Créditécrire ici, de la bannière/gif, des icons
EpouventardSe voir allongée dans une marre de sang RidiculusLe sang se transforme en ketchup PatronusUne gazelle Matière préféréeSortilèges et Enchantements Matière détestéeHistoire de la magie Rêve d'avenirTravailler dans le secteur des relations entre sorciers et moldus
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.
Mr Gregory Brooke.
Le pauvre destin de ma petite Jamie. Enfant parfaite mais à l’histoire sombre. Je l’ai adopté peu de temps après sa naissance. Sa mère m’est inconnue, je crois que son prénom était Eleanor, je n’en suis pas certain. Elle avait accouché dans le service de ma fiancée de l’époque, qui est à présent devenue ma femme. Je me souviens encore comme si c’était hier. Isla avait franchie la porte de l’appartement, l’air peiné. Elle m’avait alors compté une histoire. « Si tu savais. J’ai vu des enfants naitre dans des trains, dans des taxis, dans des usines, cette enfant est née à la maternité. J’ai vu des enfants sans père, des enfants qui étaient abandonné après la naissance, cette enfant à ses deux parents. Pourtant, je ne peux pas me résoudre à voire cette femme l’emmener chez elle. C’est une femme bâtue. Cette homme, ce goujat a osé la toucher alors qu’elle était enceinte. Tu te rends compte Gregory, il aurait pu tuer l’enfant, même tuer cette mère. Je ne peux pas les laisser faire ça. Il va la battre ce bébé, suis certaine. ». Son ton était dur, il était facile de comprendre qu’elle ne laisserait pas cette histoire sans suite. Mais que pouvait-elle faire ? Pousser la mère à porter plainte contre son mari, quelle drôle d’idée, elle fonçait droit dans le mur.
Et pourtant, deux mois plus tard le mari se retrouvait au tribunal et la garde de l’enfant relayée à autrui puisque la mère n’était plus en état de s’occuper de l’enfant. Isla avait tenue à assister à tous les procès, elle y témoignait même la plupart du temps. Cet homme n’eut plus le droit d’approcher l’enfant. La mère se suicida avant la fin du procès, laissant l’enfant seule au monde. Isla obtint une garde temporaire le temps de trouver une famille adéquate à l’enfant. Cette garde dure encore, mais cette enfant n’est plus une enfant et ses tuteurs ne sont plus des tuteurs. C’est notre fille et elle vient d’avoir seize ans.
Je l’ai aimé dès que je l’ai vu. Ses petits yeux bleus qui se posaient sur moi et ils souriaient. Elle était belle. Elle dégageait de la douceur, sa peau était plutôt pâle. Si les gens ne savaient pas qu’elle était adoptée, ils n’étaient pas étonnés de la voir. Elle nous ressemblait sans avoir nos traits, même en grandissant. De son état d’esprit aussi se dégageait quelque chose de nous. Je ne comprends pas comme elle peut être issue de l’union charnelle du monstre et de sa victime. Non, elle n’était pas comme eux, elle était comme nous, comme sa mère : douce, souriante, déjantée, curieuse. Elle était comme moi, rebelle à l’unité catégorique, surprenante, sensible, fière. Elle l’est toujours. Comme quoi, il lui a été bénéfique de grandir parmi nous.
Cela n’a pas tous les jours été facile. Elle était plutôt coriace juste avant d’entrer dans son école de sorcellerie. Elle a toujours su qu’elle était adopté, et elle ne nous as jamais fait regretter ce choix. Cependant quand un enfant grandit il devient nécessaire de lui faire comprendre que malgré son insolence, ses bêtises, on l’aime. Si cet enfant le comprend, je suis certain qu’il ne reproche pas à ses parents de ne pas être ses géniteurs. C’est bien ce que l’on a fait. Mais elle agissait si étrangement, comme si elle ne maitrisait pas ses actes, comme si elle pouvait faire des choses inconcevables pour nous, même pour elle. Nous ignorions qu’elle était une sorcière comme son père. Nous ne savions rien de ce père. A ses onze ans, je dut lui remettre une lettre que ce dernier lui avait écrit au dernier jour du procès. Je n’ai jamais demandé à la lire, je lui ais fait confiance. Et si elle a pu croire un instant que c’était parce que ça m’était égal, elle s’était trompée. Chaque jour je me demande encore les mots de cet homme pour la petite créature qu’il avait enfanté. Lui disait-il qu’il ne lui aurait rien fait ? S’excusait-il ? Je n’en savais rien.




Ton prénom ou surnomAurore - Bucky Ton âge 19 YO Que penses-tu du forum ?Je l'aime pas et c'est pour ça que je suis ici ♥️ T'es arrivé là comment ?Y'a l'autre admin là qui m'a forcé à coup de sourires virtuels *-* Code règlementJ'ai pas le temps, va le chercher toi même ! Un dernier mot Jean-Pierre ?je crois que je me suis trouvée dans les smileys...
CODES BY RAINBOWSMILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Personnellement j'aime bien les canards *-*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une musique que j'aime bien....
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» Et moi je suis un homme qui aime bien ce genre d'enjeux, je veux battre Newton car j'en suis tombé amoureux, amoureux... (EDEN ♥)
» Toi, je t'aime bien ou... maybe pas.
» Je t'aime une fois, je t'aime deux fois, je t'aime bien plus que le riz et les petits pois + Kylie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✗ ADMINISTRATION :: ✗ Répartitions :: ✗ Répartitions validées-
Sauter vers: