AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]

Aller en bas 
AuteurMessage
Juniel K. O'Brien

avatar

✗ Messages : 40
Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : En train de faire semblant de travailler à la bibliothèque.

MessageSujet: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 11:13


Juniel Konstansia O'Brien
« Tu es mon héroine, mon crac, ma coke,
Ma dose de cocaine, mon taz, ma dope
Tu es le joint que j'allume et qui me fais planer
Tu es le genre de fille que l'on ne peut oublier. »

NomO'Brien Prénom(s) Juniel Konstansia Date de naissanceVingt avril 1985 Âge16 ans MaisonJe laisse le choixpeau décider, c'est plus drôle. MétierAucun métier. AvatarEbba Zingmark CréditTumblr & narcissa
BaguetteBois de cerisier, ventricule de dragon, trente-et-un centimètres. Balais Éclair de Feu EpouventardUne poupée en porcelaine perchée sur un arbre qui ricane d'un rire sadique. RidiculusUn panda dansant la macarenna. PatronusUn écureuil. Matière préféréePotions. Matière détestéeHistoire de la magie. Rêve d'avenirPouvoir rendre les gens heureux grâce à sa musique.
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.
Vas-y, pleur gamine, montre nous toute ta souffrance, montre combien le simple fait de respirer pour la première fois te fait mal. Eh oui, naître ce n'est pas une chose très bien pour un nouveau-né. Ce n'est ni délicat, ni beau et ça ne donne pas vraiment envie d'avoir un bambin à son tour. En effet, ce dernier souffre et se voit perdre son cocon de confort au bout de seulement neuf mois. Tout le monde le sait, lorsqu'on naît, l'air nous brûle la peau tant le changement de température nous affecte et je crois que c'est bien pire en hiver. Heureusement pour moi, je suis née en pleins mois d'avril alors qu'il faisait vingt-trois degré d'après ma mère. J'ai toujours été étonné de sa mémoire. Elle arrive à se souvenir de certaines choses qui datent de certaines époques de son enfance. C'est impressionnant et en même temps très effrayant. Enfin bref, revenons à ma naissance, car si vous êtes ici, c'est bien pour tout connaître de ma vie, n'est-ce pas ?

« C'est une fille, félicitations. » Avait dit le médecin à ma mère sur un ton charmeur.

Je ne comprends pas pourquoi on félicite les gens lorsqu'ils donnent naissance. C'est normal, non ? Je veux dire, le fait de mettre un enfant au monde, s'en occuper, l'aimer, le chérir, lui apprendre à être droit et poli ... tout cela existe depuis des siècles et des siècles, alors pourquoi dire « bravo » ? Enfin, je ne peux pas refaire le monde, bien que j'aimerais le faire. Ainsi, je suis née le vingt avril 1985 vers vingt-trois heures du soir. Mon père n'avait pas pu assister à l'accouchement, étant lui-même médecin, enfin plutôt médicomage vu qu'il travaille à sainte mangouste, il avait dû rester très tard pour s'occuper d'un patient qui avait jeté un sort sur son frère. C'est stupide, c'est vrai, mais qui n'a jamais essayé de lancer des sortilèges farceurs à sa famille ? Allez ! Arrêtez de faire vos innocents et assumez-vous un peu, de toute façon, je sais tout et j'ai toujours raison.

« Bienvenue chez toi, Juniel Konstansia. »

Mon père ... Ce grand homme qui ne supporte pas les mensonges, est un irlandais venu faire ses études de médicomage en Angleterre et c'est comme ça qu'il a rencontré ma mère ; anglaise soit dit en passant et moldue par-dessus le marcher, bien que je n'aies rien contre les humains sans pouvoirs magiques, hein ! N'allez pas croire le contraire. Elle n'aimait pas vraiment l'idée qu'il soit un sorcier, mais l'amour a eu raison d'elle et elle l'a accepté comme il était. Je n'ai jamais vraiment été proche de ma génitrice, après tout, elle était rarement chez nous et était d'une sévérité à vous couper le souffle. C'est comme ça que j'ai posé pour la première fois mes petits yeux gris sur notre maison, au beau milieux d'une forêt. Bah oui, on vivait avec ma grand-mère à l'époque, et cette vieille femme s'occupait de chiens et de chats abandonnés. J'ai toujours adoré cette personne. Elle était et est toujours d'une bonté inimaginable. Si je ne la connaissais pas personnellement, je croirai que c'est une vieille chouette qui parle toute seule, mais c'est la meilleure, cette vieille dame. D'ailleurs, depuis petite, je raffole de ces cookies, mais ça, c'est un détail que vous n'êtes pas obligés de retenir.

« Elle a tes yeux et ton nez ... » « Et elle a ta couleur de cheveux ... » « Tu dis ça comme si c'était affreux. » « C'est pas vrai ! Au contraire ! » Oui oui, mes parents faisaient souvent ce genre de débats quand j'étais petite. Ils voulaient toujours prouver que je ressemblais plus à l'un ou plus à l'autre, c'était comme une sorte de concours, tout comme quand ils me demandaient qui je préférai le plus. C'était complètement débile, mais étant enfant, je jouais souvent le jeu et disais que je préférai mon « papa », ce qui était et est toujours le cas, bien évidemment. La première fois que je suis allée à l'école, tout le monde me fixait, moi et mon père. C'est vrai, des roux c'est rare, mais moi, je suis fière de ma couleur de cheveux, je trouve ça magnifique, bon après, évidemment, on ne peut pas arrêter tous les préjugés, mais tout le monde sait comment je réagis lorsqu'on critique les roux, n'est-ce pas ? Quoi ?! Vous ne savez pas ?! C'est simple, j'envoie mon poing dans la figure de la personne, que ce soit une fille ou un garçon, que ce soit un serpentard ou un poufsouffle. Je ne fais pas d'exceptions. Je ne supporte pas les gens qui se moquent et qui martyrisent les autres.

« Papaaaaa ! Je peux avoir une glace ? Dis, j'peux avoir une glace ? Papa, tu sais que tu es le meilleur des papas ? T'es le plus beau, le plus gentil et le plus ... » « Oui oui, je sais tout cela Juniel, et ne t'en fais pas, tu vas l'avoir ta glace. » Comme tout enfant qui se respecte, je savais faire marcher mon géniteur et il ne me disait presque jamais non. En fait, la personne qui faisait toute l'autorité était ma mère, c'est sûrement pour ça que je ne l'aimais pas quand j'étais petite. Ainsi, c'est de la même façon que j'ai réussi à quémander une guitare classique à mon père pour mes huit ans. Il n'a pas mis très longtemps à accepter le fait que je voulais devenir guitariste professionnel et m'a payé des cours de guitare le mois qui suivit pour que j'ai les bases. Pour lui, la musique devait s'apprendre seul, c'est pourquoi tout ce que je sais, je me le dois à moi-même, ou presque. De toute façon, j'ai toujours été débrouillarde que ce soit à l'école ou chez nous avec les animaux lorsque j'aidais ma grand-mère, alors ça a été la même chose pour ma passion, d'autant plus que j'aimais particulièrement casser les oreilles de ma mère qui trouvait cela complètement stupide.

Pendant les vacances de ma onzième année de vie, un hibou m'apporta une lettre bien étrange, mais en bonne mère sadique, ma mère s'en occupa et l'a jeta sous mes yeux remplis de larmes. Pour elle, il était hors de question que je parte dans une école « pour délinquants qui ne feront rien de leur vie ! ». A cet instant, mon père était rentré de l'hôpital et était devenu rouge tomate, pire que lorsque je faisais des bêtises avec Pumba, mon chien berger allemand. Oui oui, vive le nom, je sais, mais respectez mon choix, je n'avais que six ans quand je lui ai donné ce nom, s'il vous plaît. Ainsi, il avait repris la lettre et lui avait redonné de sa splendeur grâce à un sortilège. Je m'étais jetée dans les bras du brun qui me servait de géniteur et avait regardé ma mère d'un air froid. « On en a déjà parlé Hanna, Juniel ira à Poudlard, c'est tout. » A l'entente de cette phrase, j'avais poussé un soupire de soulagement et avais déposé un baiser sur la joue droite de mon père avec un sourire enfantin collé aux lèvres. Ma mère avait croisé les bras, arborant son air de défi majestueux. « Tu choisies Aaron. Moi ou ta fille faisant de la magie. » En l'entendant dire cela, j'avais pincé mes lèvres et avait regardé mon père dans les yeux, les larmes recommençant à me piquer les yeux. Il me déposa à terre et d'un coup de baguette, fit apparaître une tonne de bagage. « Juniel, tu viens ? Je pense que mon frère acceptera de nous héberger le temps qu'on trouve un endroit. » Hochant la tête et attrapant la main de mon père, je n'avais même pas senti une once de désespoir en quittant ma mère. Elle avait voulu m'enlever la seule chose qui faisait de moi quelqu'un de différent et je ne pouvais pas accepter cela. Ainsi, nous nous sommes invités chez Malik O'Brien, le jumeau de mon père, sauf que lui, au lieu d'être roux, il était blond, la bonne blague, je suis persuadée qu'il se colore les cheveux par honte ! Il n'avait même pas posé le pour et le contre, nous invitant directement à prendre place dans la chambre d'ami. Heureusement pour nous d'ailleurs, sinon, nous n'aurions eu nulle part où aller.

« La décision des juges est prise. » Oui. Comme vous devez vous en douter, ma mère a traîner mon père en justice pour avoir ma garde, mais elle a perdu et depuis, je ne l'ai plus revu. D'après ma grand-mère, elle est partie vivre en France, mais je ne la chercherai jamais et ça, je crois que toute ma famille le sait. C'est dans une humeur toute aussi joyeuse que je me rendis à Poudlard pour la première fois, un nouveau compagnon avec moi. C'était un chat angora noir qu'on avait trouvé dans un carton en pleine nuit. Depuis que je l'avais sorti de l'objet, il ne me quittait plus et j'avais décidé de le prendre avec moi. Donc ne vous étonnez pas si vous me voyez avec « Moony » qui miaule comme un démunit, c'est parce qu'il me montre qu'il m'aime beaucoup (rire).

J'ai donc passé mes quatre premières années à Poudlard sans problème. La maison où m'avait réparti le choixpeau me plaisait et me plaît toujours autant. Après tout, je ne suis pas bien méchante et j'arrive à m'entendre avec n'importe qui, ce qui fait sûrement que je n'ai pas beaucoup d'ennemis, d'où mon surnom « bisounours ». Je vois le bien partout, ce qui fait de moi quelqu'un de légèrement naïve, enfin ... Sauf avec certaines personnes. Pendant les vacances d'été, avant que je ne rentre en cinquième année à l'école de magie d'Angleterre, mon père me présenta une jeune femme aux longs cheveux blonds ainsi que ... Kieran. LE gars avec qui je ne m'entendais pas du tout. « Juniel, je te présente ton futur demi-frère et ta future belle-mère. Nous nous sommes fiancés ce matin et je tiens à te présenter ta nouvelle famille ». Pour moi, ce fut une belle déchirure. Savoir que mon père ne serait plus là que pour moi, mais pour d'autres personnes me brisa. Il était pour moi comme un meilleur ami et savoir qu'une pimbêche qui était, en plus, la mère de mon meilleur ennemie allait me voler ma famille, me donnait envie de vomir le repas que je n'avais pas encore pris. J'avais poussé un cri de rage et était sortie de la maison, ma guitare sur le dos. C'est bien évidemment Kieran qui m'a rattrapé. Cet idiot aux cheveux bruns. « On dirait que la nouvelle ne te plaît pas beaucoup O'Brien. » « J'te signale que tu vas porter le même nom que moi d'ici quelques temps alors surveille ton langage O.K ? » « Allons, allons, pas d'énervement, on va être une famille après tout. » Il avait accentué sur ses derniers mots avant de rire bêtement et de partir dans le chemin opposé auquel j'allais. Autant vous dire que je ne suis pas rentrée pendant trois jours, le temps de me calmer chez une amie moldue. Pas de magie pendant trois jours, pas de famille pendant trois jours, c'était pour moi, assez pour réfléchir et accepter le fait que mon père n'était pas à moi et qu'il allait falloir que j'accepte le fait que je n'allais plus être son « petit bébé ».

Ainsi, j'ai passé un an à fuir mon père, ne répondant jamais à ses hiboux, ne répondant jamais aux questions de mon « futur-frère » et étant d'humeur assez irritable bien que je sâche que je ne pouvais rien changer et que je me devais de ne rien dire histoire que mon père puisse enfin avoir le bonheur et la famille qu'il mérite. J'entre donc maintenant en sixième année, toujours avec Moony dans mes pattes qui ne cesse de faire mille et une bêtise pour se faire remarquer. Je ne sais pas ce que cette année va m'apporter, mais je me fis à mon instinct et je sens que ma sixième année ne va pas être de tout repos ...




Ton prénom ou surnomUnni Ton âge 16 ans Que penses-tu du forum ?WOOOW So beautifuuuul T'es arrivé là comment ?Sur le dos de ma licorne rose avec un bisounours violet dans les bras ? Plus sérieusement, de forum en forum ^^. Code règlementGypaète barbu (a) Un dernier mot Jean-Pierre ?Y'a des bisounouuurs par ici ?
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Juniel K. O'Brien le Lun 29 Oct - 13:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie S. Richards

avatar

✗ Messages : 152
Date d'inscription : 21/10/2012

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 11:17

WELKOOOOUUUUUUME ♥.
Je te souhaite bon courage pour ta fiche ♥.
Si tu as la moindre question n'hésite pas à nous la poser, par MP, sur la CB, on prends tout ♥.
Je ne connais pas ton vava mais elle est très belle (est-ce parce qu'elle est rousse? *-*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juniel K. O'Brien

avatar

✗ Messages : 40
Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : En train de faire semblant de travailler à la bibliothèque.

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 11:44

Hey hey hey ♥️♥️♥️
Merci beaucouuuup ♥️
D'accoudacc, en cas de questions, je n'hésiterai pas
Oui oui, c'est parce qu'elle est rousse, les roux c'est les plus beaux #pan#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cordelia P. Rosier

avatar

✗ Messages : 21
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 12:14

J'adore ton avatar *.*
J'adore le caractère de ton perso !!!

Bonne chance pour ta fiche ! garde moi un lien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juniel K. O'Brien

avatar

✗ Messages : 40
Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : En train de faire semblant de travailler à la bibliothèque.

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 12:23

Haaaawn, merci beaucouuup ♥️♥️♥️
Je te retourne le compliment, j'aime beaucoup ton avatar ;D ♥️
D'accouuurd, je te garde un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juniel K. O'Brien

avatar

✗ Messages : 40
Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : En train de faire semblant de travailler à la bibliothèque.

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 13:38

NE ME TAPEEEEEEEEER PAAAAAAAAAAAS
Je veux juste prévenir que j'ai terminé ma fichounette ...
Voilà ! Poutouuuux et j'espère que vous ne vous ennuierez pas trop en me lisant ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique

avatar

✗ Messages : 4
Date d'inscription : 27/10/2012

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 14:17

►Bienvenue chez Serdaigle


Bienvenue à toi sur ALLOHOMORA !
Tu as terminé ta fiche et tu peux maintenant poster dans le reste des sujets du forum. Pour commencer en beauté, tu pourrais aller réserver ton avatar, pour être sûr que personne d'autre ne prendra ta célébrité. Puis n'hésite pas à créer ta fiche de liens pour créer des relations avec les autres membres du forum. Enfin, tu peux aller créer tes propres scénarios si tu en as besoin pour l'évolution de ton personnage !

Par-dessus tout, amuse-toi bien parmi nous, et si tu as la moindre question n'hésite pas à t'adresser aux membres du Staff.



△everleigh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew G. Finnigan

avatar

✗ Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2012

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 16:04

BIENVENUUUUUE What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juniel K. O'Brien

avatar

✗ Messages : 40
Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : En train de faire semblant de travailler à la bibliothèque.

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 16:14

Merci beaucouuuup HarrySexyStyles Drew ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Leah Williams
Préfète des Gryffondors
Préfète des Gryffondors
avatar

✗ Messages : 150
Date d'inscription : 21/10/2012

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Lun 29 Oct - 16:49

touche pas mon Drew -ok je sors- Arrow
BIEEEENVENUE
Quelle beau vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juniel K. O'Brien

avatar

✗ Messages : 40
Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : En train de faire semblant de travailler à la bibliothèque.

MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   Mar 30 Oct - 10:43

Je ne vais pas le toucher, voyons 8D
Merci bicouuuuup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juniel ▬ Tuer un végétarien ... c'est sauver une salade [100%]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» Tuer Mordirith (trait Bravoure) (Reporter)
» Tuer sans faire de bruit, facile non ? (PV Alya Sai)
» Omar m'a tuer
» L'alcool peut tuer et une envie de pipi sauver une vie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✗ ADMINISTRATION :: ✗ Répartitions :: ✗ Répartitions validées-
Sauter vers: